Les mesures sanitaires s’appliquent toujours en camping malgré la campagne de vaccination. Les campings sont des établissements destinés à accueillir des familles ou des campeurs que ce soit pour l’été ou tout au long de l’année. Pour éviter la propagation du virus, il faut tenir compte des règles sanitaires dans les campings

Règles sanitaires en camping : adopter les gestes barrières classiques

Source image : Freepik

Même si la campagne de vaccination est en marche et que des centaines de pass sanitaires ont été déjà distribués, les conditions sanitaires lors d’un séjour dans un camping sont toujours à l’ordre du jour. La plupart des campings adoptent toujours les mêmes gestes barrières par précaution. D’ailleurs, les gestes barrières sont une protection efficace contre la propagation du coronavirus

Avez-vous vu cela : Découvrez toutes les infos sur les circuits et itinéraires à Porquerolles

Il faut tout de même garder à l’esprit que le respect du protocole sanitaire est toujours obligatoire dans les établissements de camping. Les campings devront alors : 

Distribuer du gel hydroalcoolique ou du savon.

Cela peut vous intéresser : Pyrénées Orientales : 5 villes à visiter en été

Garder la propreté dans les endroits les plus fréquentés.

Faire une désinfection régulière.

Sensibiliser les vacanciers au port de masque et d’utiliser leur propre stylo.

Les règles sanitaires habituelles devraient être appliquées dans les campings de luxe et les autres, par mesure de précaution. 

Les lieux concernés par ces règles sanitaires sont : 

À l’arrivée.

Les hébergements.

Les sanitaires communs.

Les espaces aquatiques.

Les animations.

Les matériels de loisirs.

Les infrastructures sportives.

La restauration.

Des règles sanitaires en camping sur le pass sanitaire

Le pass sanitaire est aussi applicable dans les campings, les villages vacances et les résidences de tourisme. Certains établissements ne sont pas touchés par cette mesure et les conditions sont moins strictes. En revanche, le pass sanitaire est applicable à certains établissements : 

Les campings avec piscines.

Les campings avec salles de spectacles d’une capacité supérieure à 50 personnes.

Les campings possédant des bars et des restaurants.

L’application du pass sanitaire est donc obligatoire dans ces différents établissements à partir du 21 juillet 2021. 

Ainsi, lorsque les campings, les clubs, les résidences de tourisme et les villages vacances disposant d’un équipement cité plus haut devront alors conditionner l’accès à leurs équipements au passeport sanitaire. 

Mais les animations en intérieur et en extérieur sont aussi touchées par cette nouvelle mesure sanitaire. 

Le pass sanitaire est maintenant considéré comme une pièce d’identité que chaque campeur devrait avoir. Ce pass atteste qu’ils ont bien été vaccinés avec une double dose de vaccins et qu’ils ont donc l’autorisation de ne plus porter de masque dans certains lieux. 

Des règles sanitaires en camping : contrôle unique à l’entrée

Les règles sanitaires s’appliquent dans tous les campings. Cependant, lorsqu’on parle de pass sanitaire, certains établissements de campings ne sont pas concernés par ce passeport : 

Les campings avec des terrains de camping sans piscine.

Les résidences de tourismes ou hôtels avec petite piscine.

Les établissements avec petites salles de spectacles soit moins de 50 personnes.

En dehors de ces catégories d’établissements, le pass sanitaire est obligatoire. D’ailleurs, tous les vacanciers seront soumis à un contrôle unique, lequel doit être valable pour la totalité du séjour du pass sanitaire. Ainsi, pour éviter les contraintes administratives, le gouvernement stipule que le contrôle ne sera réalisé qu’une seule fois au moment du check-in à l’arrivée des vacanciers dans :

Les campings.

Les villages vacances.

Les clubs de vacances.

Les résidences de tourisme.

Ensuite, le contrôle du pass sanitaire est aussi obligatoire à chaque activité : 

Piscine.

Bar.

Restaurant.

Gym.

Même si  un tel contrôle paraît ingérable et que cela implique aussi une grande responsabilité pour les professionnels, ils devront alors faire preuve d’un assouplissement afin de permettre aux non-vaccinés d’éviter des mesures strictes et une série de tests pendant le séjour. Ainsi, contrôler le pass sanitaire est beaucoup plus simple que de faire une série de tests aux non-vaccinés